Crise politique : L’UFDG et ses alliés lancent un nouveau mot d’ordre ( déclaration)

0
395

L’ANAD et l’UFDG remercient les guinéens et guinéennes pour leur participation active à la manifestation Pacifique du 25 novembre 2020 qui a muté en ville morte à Conakry du fait de la militarisation à outrance de notre capitale qui lui a donné l’allure d’une ville en guerre.

L’ANAD et l’UFDG invitent les populations du grand Conakry à continuer les manifestations en observant une journée ville morte le jeudi 03 décembre 2020 pour exiger :

1 – le respect de la vérité des urnes du scrutin du 18 octobre 2020 ;

2 – la libération des prisonniers politiques ;

3 – la justice pour les victimes de la répression des partisans et alliés du véritable vainqueur de l’élection du 18 octobre 2020 ;

4 – l’arrêt des expropriations et persécutions des opérateurs économiques nationaux ;

5 – le remboursement immédiat et intégral des sommes détournées dans les ministères de l’enseignement technique et professionnel, de l’agriculture et de la santé ; ainsi que

6 – l’arrêt des intimidations et menaces orientées contre les journalistes d’investigation qui ont révélé ces détournements.

Après le 03 décembre, de nouvelles actions déjà envisagées seront annoncées.

Pas de recul !

Conakry, le 28 novembre 2020