Covid-19/transport interurbain: plusieurs véhicules interceptés à Coyah

3
1112

Dans le cadre de la lutte contre le covid-19, les autorités ont pris plusieurs mesures parmi lesquelles l’interdiction des voyages vers l’intérieur du pays. Cette décision souffrait d’application depuis, des chauffeurs avec la complicité des agents postés dans les différents barrages continuaient de rallier les préfectures en échange de quelques billets de banque. Mais les autorités semblent déterminer à mettre fin à cette pratique.

Ce mercredi 29 avril, plusieurs véhicules pour certains remplis de passagers ont été interceptés à Friguiady, dans la préfecture de Coyah. Les autorités soupçonnent ceux qui prennent la direction des provinces de propager le virus d’autant que plus de 500 malades sont dans la nature.

Les barrages ont été multipliés pour renforcer la surveillance et empêcher toute personne qui n’a pas une autorisation de voyage de se rendre à l’intérieur.

La semaine dernière, les hommes du colonel Tiegbro avaient mis le grappin sur plusieurs chauffeurs qui contournaient les barrages. Les passages qui étaient à bord des véhicules ont été ramenés à Conakry et les chauffeurs placés en garde à vue.

Dr Makalé Traoré, ancienne ministre, qui avait contracté le virus, le président de l’ordre des médecins de Kankan et plusieurs autres personnes proposent le confinement de Conakry pour deux semaines afin de freiner la propagation exponentielle du coronavirus en Guinée.

Dara Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici