Conseil des ministres : une partie de la communication d’Ousmane Gaoul jette un pavé dans la marre

0
99

Le jeudi dernier, le deuxième conseil des ministres s’est tenu au Palais Roi Mohamed . Une session au cours de laquelle, un porte-parole du gouvernement a été désigné, Ousmane Gaoul Diallo par ailleurs ministre de l’habitat. Dans le compte rendu voici ce qu’a déclaré le porte-parole.

« Au titre des questions diverses, en raison de l’augmentation du prix du blé sur le marché mondial, le Conseil recommande au Ministre du Commerce, de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises d’étudier la possibilité de subventions pour diminuer le prix du pain aux consommateurs. »

On apprend que cette communication a surpris plus d’un au sein de l’équipe gouvernementale.
En effet, entre le mois de mars dernier et le mois de novembre, le prix de la tonne de blé est passé de 350 euros à 440 euros. Une situation qui s’explique par les intempéries qui ont sévi dans les pays producteurs de blé notamment le Canada avec les incendies qui n’ont pas permis une bonne récolte. A cela, il faut ajouter les effets de la covid-19. Donc tenant compte du prix du blé sur le marché international, le prix de la farine et même du pain pourrait être affecté. Le Gouvernement guinnen veut donc éviter que le prix de cette denrée flambe dans le pays mais s’il doit subventionner c’est pour éviter que le prix ne grimpe et non pour diminuer le prix actuel. On subventionne pour maintenir le prix.

MLB, refletguinee

Te: 654 08 96 97