Condamnation d’Ibrahima Sory Camara : Les réactions de ses avocats

1
928

Ce 9 avril, le communicant de l’UFDG, Ibrahima Sory Camara a écopé de dix-huit mois de prison et un franc symbolique. Le verdict est tombé aux environs de 11 heures au Tribunal de première instance de Mafanco, transféré à Kaloum. « Déçus » de cette décision de la présidente du tribunal, Mme Djenabou Donghol Diallo, le collectif des avocats du communiquant compte interjeter appel. « Le tribunal vient de rendre sa décision dans cette affaire. Notre client a été reconnu coupable des délits de diffamation, d’injure et d’outrage à l’encontre du chef de l’Etat. Il est condamné à dix-huit mois d’emprisonnement, un franc symbolique et l’insertion de la décision dans le Journal officiel. Le collectif des avocats de la défense prend acte de cette décision qu’il conteste énergiquement. Nous avons déjà dit dans la salle d’audience que nous relèverons appel. Cela va être matérialisé dans les minutes qui suivent et nous allons continuer la procédure à la Cours d’appel pour obtenir la relaxe de notre client. Nous acceptons la décision comme telle, mais nous l’attaquons immédiatement devant la juridiction supérieure qui est la Cours d’appel, sa chambre correctionnelle. Nous pensons que le droit n’a pas été dit, mais comme ce n’est qu’une première instance, nous nous dirigeons vers la Cours d’appel. Je pense que le dossier pourra arriver dans les heures qui suivent. Notre client rejette les accusations, nous, ses avocats également, nous inscrivons dans cette logique. Nous avons plaidé non-coupable. Nous sommes surpris de la décision qui est intervenue », a déclaré Me Salifou Béavogui, le parton du collectif des avocats du condamné.  Me Alseny Aissata Diallo ajoute : « C’est une affaire purement analysée sous l’angle politique. Mais puisqu’il y a les juridictions de censure, elles vont purement et simplement annuler cette décision et rétablir notre client dans ses droits. Nous nous allons formaliser cela en déposant une lettre d’appel. Rassurez-vous que devant la Cours d’appel cette décision sera purement et simplement annulée ».

 

MYD

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici