Conakry : une lourde peine prononcée contre un officier de police

0
156

Après une bataille judiciaire, le Tribunal de Première Instance(TPI) de Dixinn en son audience correctionnelle, a condamné, lundi, 31 janvier 2022, le colonel Nyankoye Sagbalamou à 5 ans de prison assortis de sursis et au paiement d’une amende de 2 millions de francs guinéens.
Cet officier supérieur de la police nationale, a reconnu à la barre avoir abusé de son autorité au préjudice de Samba Baïlo Diallo, commerçant de son état. Colonel Nyankoye Sagbalamou a été également condamné au remboursement de 350.000 francs qu’il a soutirés avec ce dernier. Le tribunal a ordonné que le policier restitue la voiture du plaignant qu’il a confisquée à la routière de Sonfoniya.
Le colonel Nyankoye Sagbalamou, rappelle-t-on, est poursuivi pour vol et abus d’autorité. Ces faits sont punis par les dispositions des articles 373 et 643 et suivants du code pénal.
Tout serait parti d’un accident de la circulation où la voiture de marque Rav4 appartenant à un enseignant a été complètement endommagée par un certain citoyen nommé Ciré qui est parti voir Samba Baïlo Diallo, vendeur de véhicules de son état afin que ce dernier l’aide à avoir une voiture de même marque pour rembourser celle qu’il a endommagée.
Cette affaire ayant pris assez de temps, le mis en cause le colonel Nyankoye Sagbalamou, officier de constat de son état a convoqué Samba Baïlo Diallo à son bureau où il a instruit à ses agent de lui retirer tout ce qu’il a, avant de le jeter en prison, et c’est ce qui fut fait.
Le lendemain, selon Samba Baïlo Diallo, il a été libéré par le commissaire qui a estimé que son subordonné le colonel Nyankoye a épousé des comportements peu catholiques quant au respect de la procédure.
Ainsi, le procureur Cé Avis Gamy dans ses réquisitions a critiqué certains policiers et gendarmes qui se livrent à ces genres de pratiques qui déshonorent leur corporation.

AGP