Conakry : un jeune condamné pour injures à l’encontre de son frère

0
296
TPI de Mamou

Poursuivi pour injures publiques, violences et voie de fait, Cous Ramirez Barry a été condamné, lundi, 31 janvier 2022, au temps mis et au paiement d’une amende de 500 000 francs par le Tribunal de Première Instance(TPI) de Dixinn en son audience correctionnelle.
Après lecture de l’arrêt de renvoi, le mis en cause Cous Ramirez, placé sous mandat de dépôt le 17 décembre 2021, a plaidé coupable des faits pour lesquels il a été trimbalé en justice. Des faits qui sont punis par les articles 363 et 240 du code pénal.
Il faut par ailleurs noter que le mis en cause dans cette affaire avait pris un verre de trop dans une buvette de la place avant de rentrer à la maison pour proférer des grossièretés à l’endroit de son frère aîné, Alpha Ibrahima Bah qui portera finalement plainte contre lui.

AGP