Conakry : un détenu tué par son compagnon de cellule à Ratoma

0
470

Issaga Keita, 32 ans a trouvé la mort dans des circonstances floues à l’escadron mobile numéro 18 de Cosa, dans la commune de Ratoma. Selon les premières informations, il a été tué par son codétenu.

Les faits se sont produits dans la nuit du mardi à mercredi 1er juillet. La famille n’a été informée que très tardivement . Des agents en service à l’eco 18 sont venus avec un montant d’un million de francs guinéens et un sac de riz selon la mère de la victime. Mais Djenab Conté n’a pas encore toutes les informations sur les circonstances dans lesquelles son fils a été tué. Elle a appris que son fils dont elle n’a pas encore vu le corps a été mutilé. Elle compte intenter une action dans les prochains jours.

« Ils ont tué mon enfant, on a coupé ses parties génitales selon ce qu’on m’a raconté. Ils ont fait rentrer mon enfant dans la même cellule qu’un criminel qui avait un couteau. Celui-ci a été arrêté parce qu’il voulait tuer une femme. Je ne vais pas pardonner. Il devait informer la famille à temps. Ils doivent me dire comment mon fils a été tué. Je ne pardonne pas, je vais porter plainte contre ces agents».

En attendant les éventuels résultats de l’autopsie qui serait en cours, le doute plane sur les circonstances dans lesquelles ce jeune trouvé la mort.

Issiaga Keita a été arrêté pour agression et vol de téléphone. Son bourreau lui, a été arrêté pour tentative de meurtre selon nos informations.

Kourouma, refletguinee