Conakry: Pour une silhouette imposante de la capitale, voici ce que l’architecte Boubacar Bah conseille aux autorités

0
117

L’opération des récupérations des domaines de l’Etat fait partie des priorités du CNRD. Il a engagé des opérations de déguerpissements. Des cités ont été démolies au niveau notamment de la cammayenne. La question que bon nombre de citoyens se posent, c’est de savoir, qu’est ce que les autorités vont faire sur ces vastes domaines libérés. Faut-il de nouveau construire des cités. Notre rédaction a rencontré Boubacar Bah, Président de l’ordre national des architectes de Guinée, ce grand d’architecte fait des propositions aux autorités pour donner à la capitale une silhouette imposante.

 » Si hier ces cités se trouvaient en banlieue de Conakry, aujourd’hui ces domaines se trouvent au centre ville de la capitale. Par conséquent, on ne peut pas ériger des cités là-bas parceque les cités comme on l’entend, ce sont des habitations individuelles  groupées. Donc que ces domaines se trouvent en plein  centre ville. il faut penser à d’autres équipements dont notre capitale a besoin. Soit des ensembles d’immeubles administratifs, commerciaux,  supers marchés ainsi de suite mais aussi penser à une architecture verticale pour donner une silhouette imposante à la capitale car jusqu’à présent Conakry s’est développé de manière très linéaire, horizontale, naturellement la ville est linéaire. on doit revoir cette tendance pour donner un aspect de puissance à la capitale en créant des ensembles immobiliers verticaux » a suggéré l’architecte

Dans la sous-région, plusieurs pays ont procédé à la création de nouvelles villes pour décongestionner la capitale politique.  Boubacar Bah propose à ce que les autorités s’appuient sur les capitales régionales pour le moment.

 » De nouvelles villes, c’est la tendance aujourd’hui. y’a beaucoup d’autres pays, en plus de la capitale politique, ils ont dissocié la capitale politique à celle économique en créant d’autres villes. Mais en Guinée, est-ce qu’on n’en a besoin toute suite? A mon avis, la nature nous offre 4 régions naturelles et chaque région dispose d’une capitale régionale, des villes importantes et naturellement belles. Il faudrait s’appuyer sur ces capitales régionales pour les développer et pour les équiper et développer des activités économiques. »