Conakry: des enseignants étaient dans la rue ce lundi

0
582

Des enseignants grévistes ont battu le pavé ce lundi 24 décembre 2018 à Conakry. Ces manifestants dont la plupart le salaire est gelé par le pouvoir pour fait de grève exigent désormais la démission du PM. Kassory Fofana a dans une déclaration ténue il y a quelques jours menacé de radier tout enseignant qui ne va pas reprendre le chemin de l’école plus tard avent 2019. Une sortie qui a eu le don d’irriter la colère des ces grognards qui ont manifesté sur l’autoroute.

Une manifestation qui a perturbé pour quelques temps la circulation sur le tronçon Gbéssia-Bonfi (autoroute Fidel Castro) aux environs de  11h 30’et des pneus ont été aussi brûlés sur la chaussée. Les forces de l’ordre sont intervenues pour disperser ces manifestants.

Depuis le 3 octobre, l’école guinéenne est paralysée par une grève du Syndicat Libre des enseignants et chercheurs de Guinée. Aboubacar Soumah et ses camarades réclament 8 millions comme salaire de base.

Refletguinee.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici