Conakry : Dalein et Sanoh confinés, des affrontements signalés à Ratoma

0
454

Les opposants à la nouvelle constitution et au troisième mandat organisent ce lundi 20 juillet à Conakry et ses environs des manifestations pour demander le départ du président de la république. Les autorités n’ont pas autorisé cette manifestation et ne lésinent pas sur les moyens pour tuer dans l’œuf ladite manifestation.

L’illustration parfaite de l’engagement du gouvernement à anéantir tout projet de manifestation ce lundi est l’imposant dispositif sécuritaire mis en place devant le domicile du président de l’UFDG. Toutes les issues sont bloquées de ce côté et Cellou Dalein est contraint de rester confiné à domicile.

Le domicile du coordinateur national du FNDC situé dans la commune de Ratoma est aussi bouclé par les forces de l’ordre qui sont sur place depuis la nuit selon nos informations.

Malgré l’effort des autorités, certains jeunes militants du FNDC parviennent à déjouer la vigilance des forces de l’ordre. C’est la cas à Bonfi où ils ont réussi à bloquer momentanément la circulation en brûlant des pneus sur la chaussée.

A Ratom plus précisément à prince, des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre sont signalés.

Le commerce est largement paralysée en haute banlieue de la capitale guinéenne.

Au moment où nous mettons cette dépêche en ligne (10h) aucun incident majeur n’a été enregistré.

Dara Bah