Cellou Dalein Diallo: «l’heure n’est pas à la résignation»

0
1607
Cellou Dalein Diallo

Alors que les appels demandant à l’opposition de surseoir à ses manifestations en faveur de la quiétude sociale se multiplient, Cellou Dalein Diallo a écarté ce samedi  l’idée de résignation face à ce qu’il appelle l’injustice et l’arbitraire. Le leader de l’UFDG entend continuer les protestations jusqu’à ce qu’il soit entendu.

A lire aussi Guinée: le RPG Arc-en-ciel réagit à l’arrestation de Boubacar Diallo « Grenade »

Lors de l’assemblée hebdomadaire de son parti, UFDG, l’ancien premier ministre est d’abord revenu sur les assassinats   dont sont victimes selon lui les militants de l’opposition lors des manifestations. « Ce qui fait mal, c’est quand on se fait tuer par celui qui devrait normalement nous protéger regrette-t-il. Rien que pour la dernière manifestation, quatre personnes ont perdu la vie dont une femme qui laisse derrière elle six enfants dont certains ne retiendrons rien de leur mère » explique le leader de l’UFDG.

Ensuite, Cellou appelle ses militants à rendre hommage aux victimes avant de les demander de continuer la lutte. « L’heure n’est pas à la résignation, on doit continuer à réclamer. Le lundi, on fera un cortège funèbre pour les victimes de Ignace Deen au cimetière de Bambéto », dira Cellou avant de préciser que la marche prévue par l’opposition sur l’autoroute est maintenue.

refletguinee.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici