CAN 2025: la Guinée en quête de fonds pour financer la construction des infrastructures connexes

0
116


Une réunion s’est tenue ce jeudi, 08 septembre 2022, entre l’équipe technique du Comité d’organisation de la CAN 2025 et une délégation de l’Agence de Promotion des Investissements Privés (APIP). Cette rencontre présidée par le Directeur des Opérations du COCAN, Aboubacar Molota CAMARA, s’est déroulée dans la salle de conférence dudit comité d’organisation.
Conduite par sa Directrice de promotion des investissements, cette délégation était venue échanger avec les techniciens du COCAN autour de la possibilité d’harmoniser les efforts afin de trouver des investissements dans le cadre de l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2025 en Guinée. Le COCAN a énuméré certaines préoccupations notamment liées à la réalisation des infrastructures connexes(Hôtels, Hôpitaux, Aéroports Énergies etc…) .
Si des avancées ont été notées dans le cadre de l’obtention des conventions de financement concernant les infrastructures fonctionnelles(Stades de Compétition et villages CAN) , celles connexes (donc de certains département sectoriels) connaissent du retard a relevé le Directeur des Opérations du COCAN. Séance tenante, l’appui de l’APIP a été sollicité dans le cadre de la réalisation des infrastructures comme :
-Aéroports régionaux (Boké, Kindia, Labé, Kankan et Nzérékoré)
-Plateaux techniques (domaine de la santé)
-Hôtels 4 à 5 étoiles dans les régions concernées par la compétition…
Un catalogue de projets PPP et investissements directs sera transmis à l’Agence de Promotion des Investissements Privés. Cette documentation lui permettra de définir une stratégie de ciblage des investisseurs. La réunion a aussi convenu de mettre en place une équipe de travail entre le COCAN et l’APIP afin de faciliter l’atteinte des objectifs.
Les deux parties se sont engagées à multiplier ce genre de rencontres dans le but de hâter les pas vers la CAN 2025, car ce mégaprojet sportif « est une locomotive pour activer l’économie nationale », dira Mohamed Lamine Sylla, membre du comité de pilotage du COCAN GUINEE 2025. D’où la nécessité « d’aller vite avec les partenaires qui vont raccourcir les délais d’exécution » des travaux, a conclu Monsieur Aboubacar Molota CAMARA.
La CAN plus qu’une compétition est un accélérateur de développement durable !

Cellule de communication COCAN GUINEE 2025