Attention! GAC ne fait aucun recrutement de masse en ce moment

0
771

La compagnie minière Guinea Alumina Corporation (GAC) n’a lancé aucune opération de recrutement de masse. Depuis quelques jours, sur le réseau social Facebook et la messagerie WhatsApp, plusieurs messages sont apparus, faisant cas d’un recrutement massif de la compagnie Guinea Alumina Corporation (GAC). Le message dispatché dans plusieurs groupes WhatsApp invite les internautes à cliquer sur un lien pour postuler. Ne cliquez surtout pas sur le lien.

Les premiers messages à ce sujet datent du 24 janvier 2024. Sur Facebook, Moussa Moise Batchily a publié le jeudi 25 janvier  le message suivant : « *Recrutement de Guinea Alumina Corporation (GAC)* Guinea Alumina Corporation (GAC) a ouvert un portail de candidature pour recruter 900 nouveaux travailleurs à l’échelle nationale pour occuper divers postes. La candidature est gratuite pour tous les candidats et un hébergement gratuit sera accordé à tous les candidats éligibles. Ne manquez pas cette belle opportunité !!! L’application est gratuite. *Cliquez sur le lien ci-dessous pour postuler* *https://acg.gn.onrecruit.site/* ».  Ne cliquez pas. C’est un lien piégé.

Peu commentée, cette publication à l’allure suspecte nous a tout de même alertée. Car la même « annonce » a circulé dans plusieurs groupes WhatsApp et Messenger la veille.

Sur le site indiqué dans l’annonce le 26 janvier figurait la description déjà partagée sur les réseaux. Pour « postuler », il suffisait de cliquer sur un lien hypertexte avec des champs à remplir sur les informations personnelles : nom, prénom, niveau d’éducation… Ce qui est loin d’être la norme en cas de recrutement. L’autre fait qui nous a interpellé est la progression rapide du nombre de « postulants ».

En 5 minutes, au moment où nous avons consulté ledit site, ils sont passés de 9 200 à plus de 9 500. Quelques personnes ayant également visité le site ont fait cas de la dangerosité du site et de la possibilité d’arnaque derrière, comme l’indique cette capture.

 

A la date du 29 janvier, le site était désormais inaccessible. Nous nous sommes également rendus sur la page Facebook de la société GAC. Là, aucune trace d’un recrutement de masse à la date de notre visite. Sa dernière publication au moment de notre consultation datait d’ailleurs du 24 janvier 2024.

Démenti de GAC

Pour terminer, la rédaction de GuinéeCheck a joint le département communication de la société GAC. « Il s’agit d’une fausse information. Ce n’est nullement un recrutement initié par GAC. Il n’émane pas de nos services. Lorsqu’on veut faire des appels d’offres, nous avons des sites partenaires par lesquels nous passons et nous avons nos propres pages sur lesquelles nous mettons nos appels d’offres », a-t-il précisé.

Verdict 

L’entreprise Guinea Alumina Corporation (GAC) ne fait aucun recrutement de masse. Les messages à ce sujet qui circulent actuellement en ligne sont donc faux. Il est crucial de se méfier de ce type d’appels à recrutement, car les individus qui se cachent derrière ce message pourraient plutôt faire du recueil illégal de données personnelles pour un motif inconnu.


Cet article a été rédigé par Elisabeth Zézé Guilavogui dans le cadre du projet d’Éducation aux Médias, à l’Information et au Numérique Plus (EMIN+) avec le soutien de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Il a été édité par Thierno Ciré Diallo et approuvé par Bhoye Bah.


Une information à vérifier ? Une erreur à signaler dans l’article ? Ecrivez-nous à : alertes@guineecheck.org  ou sur WhatsApp/Telegram/Signal au : +224 664 43 20 23 ou via l’ensemble de nos canaux sur les réseaux sociaux.