Aïd-el-Kébir: Une prêche contre l’ethnocentrisme, la haine…

25
1053

Le 14 juin marquait la fin du mois saint de ramadan en Guinée. Juste vingt-neuf jours de jeûne, les fidèles musulmans ont célébré l’Aïd-el-Kebir, le lendemain, dans la liesse. Au quartier Simbaya I, commune de Matoto, les fêtards ont occupé la mosquée centrale et ses alentours pour  effectuer la prière qui couronne le ramadan. C’est le début des festivités. Les fidèles se sont massivement mobilisés certains à l’intérieur et d’autres à l’extérieur de la mosquée faute de place à l’intérieur. Ces derniers biens servis par les sonos. Le tout dans une ambiance joyeuse. Les cris de joie résonnent à grandes distances. La prière a commencé à 9 heures dans un brouhaha mêlée de bourdonnements de marmots : pleures, cris.

Dans son sermon, l’imam Alassane a prêché la paix, l’entraide, l’amitié. Il a également appelé les Guinéens à se départir de l’ethnocentrisme, du régionalisme, de l’esprit de vengeance, du vol, de la haine, entre autres. L’imam a aussi exhorté les autorités, à tous les niveaux, d’adopter des comportements exemplaires, d’agir selon les intérêts de la population et de respecter la vie, les biens et la personne humaine, comme le stipule la Constitution.

Abdoulaye Kourouma

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici