Agro-industrie : l’ONG NUUR étudie la possibilité d’aider les communautés rurales

0
266

EN séjour en Guinée, le président de l’ONG   NUUR ” lumières”, Thierno Idjou Barry a fait un tour dans plusieurs préfectures du pays pour s’enquérir des réalités socioéconomiques des populations rurales.  Il s’agit notamment des préfectures de Kindia, Mamou, Dalaba, Labé. Son équipe a rencontré les acteurs des activités agropastorales de Timbi Madina, dans la préfecture de pita.      Suites aux échanges avec les populations riveraines de différentes localités visitées, l’équipe de NUUR Africa dit avoir répertorier les préoccupations des citoyens sur le secteur de l’agriculture et l’élevage.  Cette ONG de dimension régionale évolue dans tous les pays de l’Afrique. Elle a pour objectif de mettre à profit les opportunités de développement communautaires afin d’accompagner les communautés. Elle se fixe comme mission d’orienter les jeunes diplômés dans les instituts spécialisés en agro-industrie pour pouvoir leurs projets.

NUUR Africa     a organisé un concours d’entreprenariat à l’Institut Supérieur des sciences vétérinaires de Dalaba au cours duquel trois étudiants qui ont réussi à présenter des projets remarquables ont reçu des prix d’encouragements.

Âgé de 42 ans, Thierno Idjou Barry compte mettre ses moyens au service de son pays et du continent. Pour lui, la diaspora doit être au centre du développement en Afrique ce malgré les difficultés auxquelles, elle est confrontée dans le cadre d’assurance sécuritaire de leurs institutions dans le pays africains. Les gros marchés et contrats sont octroyés aux multinationales au détriment    des nationaux.

Yaya Barry, Refletguinee.com