AG UFR: le parti peine à mobiliser les militants

0
831

La formation politique de l’ancien premier ministre a du mal à mobiliser ses militants. Comme les assemblées précédentes, celle d’aujourd’hui n’a pas connu un succès sur le plan de la mobilisation a constaté sur place refletguinee.com à travers un de ses reporters. On constate quand même une légère différence par rapport aux semaines antérieures, la loge reprend plus au moins  sa forme habituelle, avec une présence de Mohamed Tall, ministre de l’élevage, longtemps absent.  Une situation qui préoccupe les responsables du parti et qui, a d’ailleurs dominé les débats au cours de l’assemblée de ce samedi.

L’Union des Forces Républicaines semble subir une situation de perte de vitesse, cela se matérialise par la faible présence des militants lors des rencontres hebdomadaire, chose qui inquiète le haut représentant du chef de l’Etat. Mais Son vice président préfère calmer les ardeurs. “ Ce n’est pas une position de perte de vitesse en tant que telle” se défend Boubacar Barry. “Mais je mets ça au compte d’une situation conjoncturelle des difficultés des un et des autres, mais c’est aussi notre rôle en tant que responsables du parti de prendre la mesure de la situation, d’interpeller nos responsables à la base et nos militants“. Poursuivant, il promet que cela va changer dans les prochaines semaines. ” Vous verrez forcément la semaine prochaine un changement“, rassure le vice président de l’UFR.

Les responsables de  l’UFR ont également parlé de la journée du paysan qui se déroule en région forestière. Boubacar Barry justifie la présence de Sidya Touré par l’importance qu’accorde son parti à l’agriculture. “Le secteur prioritaire que le président Sidya et l’UFR ont toujours mis en avant, c’est le secteur du développement rural. Nous sommes tout à fait convaincus que c’est par ce secteur là, que l’on peut faire la différence en matière de développement économique et social en Guinée. Tout cela correspond à une vocation et à une vision par rapport à la conviction du président Sidya Touré, que c’est par l’agriculture que notre pays trouvera son bien être et sa relance”.
Tous les responsables présents à cette assemblée, ont également vanté les mérites de leur président, quant à ses qualités dans ce domaine propulseur de l’économie.

Abdoulaye Galy Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici