Affaire Takoura: Qui en veut à l’ancien ministre Bouréma Condé ?

0
196


Depuis quelques jours des folles rumeurs circulent sur les réseaux sociaux accusant cet ancien dignitaire d’être l’instigateur d’un acte de vandalisme qui aurait causé la destruction de plus d’une dizaine d’hectares de domaines agricoles, des maisons, et des clôtures appartenant aux opérateurs économiques à TAkoura, un district relevant de la sous-préfecture de Gbérédou Baranama à une vingtaines de kilomètres de Kankan. Cette information non fondée s’est malheureusement retrouvée sur certains sites d’information. Après plusieurs interrogations et donc une enquête sérieuse, on découvre une volonté manifeste des commerçants mis en cause dans cette histoire de bradage des terres agricoles contestée par les citoyens de Takoura de salir le nom de cet homme vénéré dans ce district. Sur le terrain ces rumeurs sont considérées comme de la distraction personne n’y fait attention puisque le problème ne date pas d’aujourd’hui et les faits sont connus de tous.
LES FAITS
Depuis plusieurs années, des personnes tapis dans l’ombre ont pris l’initiative de vendre illégalement des domaines de la localité de takoura aux opérateurs économiques sans même informer la notabilité encore moins les chefs coutumiers et autorités locales. Au fil du temps les habitants de cette zone ont remarqué des activités sur plusieurs parcelles appartenant à la localité. Informé, le doyen Nansira Mory Condé a passé des messages un peu partout pour que les nouveaux occupants de ces terres se présentent sans succès. Pendant ces quatre dernières années, il a tout fait mais les concernés ont fait la sourde oreille tout en continuant des travaux. Une information confirmée par le conseiller du doyen de Takoura Mamadi Condé. Irritée par la situation, la population a décidé de se rendre justice en détruisant tout sur les domaines vendus et compte mener des activités agricoles.
Qu’est-ce que le nom du Général Bouréma Condé cherche dans ce conflit domanial ?
Interrogés, les citoyens de Takoura se sont indignés et pensent que les opérateurs concernés cherchent une échappatoire. Le général Bouréma Condé est de cette localité, il n’a fait que du bien pour nous, si quelqu’un a des comptes personnels à régler avec lui, qu’ils trouvent d’autres alibis. Nous avons agi parce que trop c’est trop, nous vivons de l’agriculture et donc vendre nos domaines relève de la provocation, martèle un habitant de Takoura.

MLB,refletguinee