Affaire primes de match : fin de la polémique à l’issue d’une réunion

0
34

La réunion entre les joueurs et les représentants du ministère des sports ainsi que les membres du staff technique vient de finir à Antalya en Turquie. Au sortie de celle-ci, une issue favorable a été trouvée entre les acteurs concernés.

D’abord, il n’a jamais été question d’un boycott des entraînements ou de match. On a expliqué aux joueurs le contenu de l’arrêté ministériel, ils ont compris. Il faut dire que c’est la prime de déplacement (2000 dollars, NDLR) qui doit être payée, conformément à cet arrêté. Maintenant, les joueurs peuvent faire une doléance auprès des autorités, après le stage de plus d’une semaine, pour une autre prime. Mais, on est d’accord que la prime de déplacement, c’est bien les 2000 dollars” explique Aly Touré, le Team Manager du Syli.

Ce dénouement étant trouvé, les choses reviennent à la normale et les joueurs vont reprendre non seulement les entraînements, mais aussi, disputeront les deux derniers matches amicaux face au Kosovo (8 juin), et au Niger (11 juin).

Guineefoot.info