Aéroport de Conakry : Dalein empêché à nouveau de prendre l’avion

0
191

Le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée vient d’être bloqué à l’aéroport international de Conakry Gbèssia. Cellou Dalein Diallo, voulait s’envoler vers la Côte d’Ivoire où il devait représenter l’International Libéral aux funérailles de Hamed Bakayoko.

Comme par le passé, le passeport du candidat malheureux à la présidentielle du 18 octobre dernier a été confisqué et aucune raison ne l’a été notifiée. C’est lui-même qui a annoncé la nouvelle dans un post sur sa page Facebook. « L’Internationale Libérale dont je suis Vice-président exécutif m’a demandé de représenter notre organisation aux funérailles de feu Hamed Bakayoko PM de la Côte d’Ivoire et de porter son message de condoléances à SEM Alassane Ouattara, aux membres du RHDP, à la famille du défunt et au peuple ivoirien. Lors de mon départ de Conakry pour Abidjan, je me suis vu de nouveau opposer, sans aucune notification et raison légale, une interdiction de voyager avec confiscation de passeport. Une autre manifestation du gouverner autrement».

Cellou Dalein Diallo qui revendique la victoire à la présidentielle du 18 octobre n’a pas pu voyager depuis la publication des résultats. Toutes ses tentatives tout comme celles de son épouse sont restées jusque-là vaines. Pendant ce temps, plusieurs de ses militants et responsables de son parti sont incarcérés à la maison centrale de Conakry.

Sidya Touré, leader de l’Union des Forces Républicaines ou encore Mouctar Tall, ex ministre de l’agriculture ont subi la même chose que le président de l’UFDG.

Dara Bah, Refletguinee