Accord politique en Guinée: l’opposition donne un ultimatum au pouvoir

0
909

Réunis en début de soirée de ce jeudi 19 avril au QG de L’UFDG, les opposants ont dénoncé le manque de volonté du pouvoir d’appliquer l’accord politique du 12 octobre 2016 tel que convenu entre Alpha Condé et Cellou Dalein. Si dans la semaine à venir, des avancées ne sont pas enregistrées, l’opposition républicaine menace de se retirer du comité de suivi de l’accord.

« Nous n’avons pas constaté une volonté réelle de trouver rapidement une solution au différend électoral.Compte tenu de la proposition de la CENI, nous avons estimé qu’il y a eu aucune volonté réelle au niveau de la CENI de faire en sorte que le fichier soit assaini et que les élections puissent se tenir à bonne date. Par rapport à l’examen de la loi sur la CENI, nous vous informons qu’à ce jour, cette loi n’a encore pas été inscrite à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale», le porte parole de l’opposition.

Si des avancées ne sont pas enregistrées dans la prochaine semaine ajoute Alhousseine Makanera, l’opposition républicaine va se retirer du comité de suivi.

Depuis les communales du o4 février dernier, le climat politique est tendu en Guinée. Mais depuis la rencontre entre le président Condé et son principal opposant, on assiste à une accalmie mais cette détente  risque de ne pas perdurer si l’opposition met à exécution cette menace.

Dara Bah pour refletguinee.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici