Violences post-electorales : la tension monte dans certains quartiers de Conakry

0
322

Les violences post-electorales continuent dans certains quartiers de Conakry et ses environs. Sur l’axe les jeunes réclamant les « vrais résultats des urnes» affrontent les forces de l’ordre.

Depuis la nuit dernière, au moins quatre morts sont enregistrés selon des sources bien informées dont un à Bamabéto, deux à Sonfonia et un à Bailobaya ( Dubréka).

Les PA ( postes armées) de Sonfonia, Wanindara, Koloma et Carrière sont saccagés par des manifestants.

A Sanoyah et au km36 aussi, des jeunes ont investi la rue pour réclamer la victoire de leur candidat. Les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser.

Ces violences qui ont commencé après la sortie de Dalein au cours de laquelle il a revendiqué la victoire de la dernière élection présidentielle ont provoqué plusieurs dégâts.

Alpha Condé, le président sortant et candidat pour un troisième mandat, a dans un message publié sur sa page Facebook appelé au calme.

Dara Bah / Ousmane Condé