Violences meurtrières à Macenta : une minute de silence observée au parlement

0
411

Les députés étaient réunis ce mercredi 30 décembre à l’assemblée nationale pour voter la loi de finances initiale 2021. Avant les travaux, ils ont observé une minute de silence à la mémoire des victimes des vilonces enregistrées la semaine dernière à Macenta.

Les récentes violences qui ont opposé Manian et Toma dans la préfecture de Macenta ont été évoquées ce mercredi par le président de l’Assemblée nationale. Amadou Damaro Camara a fait observer une minute de silence en la mémoire de ceux qui ont péri dans les affrontements entre les deux communautés.

Le président du parlement a interpellé l’Etat. Selon, lui, cette question  » de patriarche » est une idée importée.

MLB, Refletguinee