ACTUALITES

Santé: le torchon brûle entre l’APG et le syndicat des pharmaciens privés

L’Association des Pharmaciens Grossistes de Guinée se désolidarise du mot d’ordre de grève annoncé pour le 20 janvier, par le syndicat des pharmaciens privés de Guinée. L’APGG l’a fait savoir ce vendredi à travers une déclaration à Conakry.

Entre les deux entités transparaît un conflit d’intérêt. La première ne souhaite pas la réduction du nombre de sociétés grossistes en deçà de 50, alors que la deuxième mise sur 4 seulement. 

Une première évaluation. De 154, la Guinée est revenue à 50 sociétés grossistes. Cette initiative du ministère de la santé vise à réduire le nombre de sociétés grossistes en Guinée. Jusqu’à ce niveau l’APGG ne trouve pas d’objection à la démarche indique Dr Abdourahmane Dioubaté, le secrétaire générale

Ces 50 sociétés ont aussi été évaluées il y a plusieurs mois, et aucune ne répondait à tous les critères préétablis. Depuis le ministère de la santé n’a pas encore pris de décision, mais l’objectif est de retenir seulement 4 grossistes de médicaments, y compris la pharmacie centrale. C’est le point qui fâche l’APGG.

Le syndicat des pharmaciens privés de Guinée menace d’aller en grève à partir du 20 janvier prochain. Parmi ses points de revendications figure le non-respect de la réglementation du nombre de sociétés grossistes, le point contesté de l’APGG. Cette dernière ne se reconnait d’ailleurs pas dans le mot d’ordre du syndicat des pharmaciens comme l’indique Dr Abdourahmane Dioubaté.  

Alors que la réduction du nombre de sociétés grossistes oppose désormais le syndicat des pharmaciens privés de Guinée et l’APGG, le ministère de la santé reste pour le moment muet sur la question.

Super 45 Camara

Cliquer pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Refletguinee.com est un site d’informations générales fondé par un groupe de journalistes.
Notre mission est d’informer les citoyens avec objectivité, clarté, sans prendre partie d’où notre slogan les « Les faits à l’état brut ».

Merci d'en tenir compte et surtout d'ajouter votre touche technique pour aider le site être le meilleur.

NOS CONTACTS

Email:refletguineeofficiel@gmail.com
Téléphones: (+224) 655 81 45 34
(+224) 662 84 16 23

© 2019 Refletguinee.com. Tous droits réservés.

En haut