ACTUALITES

Reprise du vote à Matoto: la violente charge de Fodé oussou contre Bouréma Condé

Alors que tout laisse croire que l’élection du maire de Matoto sera reprise demain mercredi 6 février 2019, l’opposition républicaine ou du moins l’UFDG semble ne pas avoir reçu un quelconque  courrier l’informant de la reprise annoncée du vote. A l’issue d’une réunion d’urgence tenue cet après midi au QG, les responsables de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée ont estimé que la décision de Bouréma Condé est une provocation. Pour eux, le ministre de l’Administration du territoire prend ses rêves comme la réalité.

« Bourema condé prend souvent ses rêves pour des réalités. Il doit se rappeler qu’on n’est pas dans la jungle, qu’on est dans une République. Il y a des règles et des procédures. Il ne peut pas d’une manière unilatérale décider de dire que l’élection c’est demain à Matoto. Nous sommes un parti politique. Nous avons participé à cette élection. Le minimum qu’il puisse faire c’est de nous adresser un courrier et nous dire demain on fait quoi. On n’a pas reçu un courrier. Nous ne sommes pas informés», a déclaré le premier vice-président de l’UFDG au sortir de la réunion.

Pour Fodé Oussou Fofana, il n’est pas question de laisser le pouvoir installer Mamadouba Toss à la mairie en lieu et place du candidat de l’UFDG, Kalémoudou Yansané qui selon lui avait gagné dans les urnes le 15 décembre dernier.

 « Nous allons jamais accepter que monsieur Toss qui a été battu  soit installé de gré ou de force. C’est n’est pas possible. Il ne sera pas installé. Si Bouréma Condé veut nous provoquer il verra les militants, la population de Matoto dehors pour lui dire que trop c’est trop. »

 Pellel Bantangni, Refletguinee.com

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

To Top