ACTUALITES

Polémique: la cinglante réponse d’Aboubacar Soumah à Bantama Sow

Lors de la dernière assemblée générale du RPG arc-en-ciel, parti au pouvoir, le ministre Bantama Sow a lancé une pique à Aboubacar Soumah.  Le ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique a laissé entendre que la grève lancée par le syndicaliste est la cause de l’échec des candidats aux différents examens. Il ajoute qu’Aboubacar Soumah  a changé de mine depuis la fin des deux dernières grèves des enseignants. La réaction du principal concerné est tombée ce mardi lors d’un point de presse tenu au siège du SLECG.

Le secrétaire général du Syndicat Libre des Enseignants Chercheurs de Guinée estime que ce membre du gouvernement n’est pas en mesure d’apprécier son niveau de vie. Car dit-il Bantama Sow ne le connais pas. « Je crois que Bantama Sow ne m’a jamais connu par le passé parce qu’on ne s’est jamais croisé, il ne sait pas si je suis de teint clair ou de teint noir ou si j’étais mince ou gros. Deuxièmement, moi je ne vis pas du fruit de labeur des autres comme eux, membres du gouvernement qui volent dans les caisses de l’État. Et si moi d’ailleurs, si j’ai changé comme il le prétend,  c’est grâce aux enseignants. Tous les enseignants ont cotisé 20.000 fg minimum, ils ont envoyé ici, de l’intérieur jusqu’à Conakry. Nous avons peint le siège, nous avons carrelé la salle dans laquelle nous nous trouvons, nous avons équipé notre bureau, je n’ai envoyé aucun franc chez moi. On a payé des chaises et on a organisé une cérémonie de sacrifice ici où on a immolé plus de cinq bœufs. On a invité tous les enseignants ici. Moi je vis quand-même, je suis fier d’avoir un véhicule 4×4. Mais, il faut lui dire que ce n’est pas cette année que j’ai commencé à rouler dans les véhicules. C’est pour cela j’ai dit qu’il ne m’a jamais connu ». 
Par ailleurs, le syndicaliste exige du gouvernement la publication des vrais résultats. Il l’accuse d’orchestrer cet échec notamment au BAC parce qu’il ne veut pas envoyer des bacheliers dans les universités privées. Si non ajoute-t-il les enfants ont mieux travaillé cette année mais le gouvernement a organisé un concours et non un baccalauréat. Le BAC, c’est celui qui a la moyenne qui passe alors que le concours ce sont les premiers qui sont retenus précise-t-il.
Dara Bah
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 − 5 =


To Top