Modification du Code électoral : Laissons les s’amuser (Bah Oury)

21
746

Comme annoncé dans nos précédents articles, la nouvelle Assemblée nationale a sur sa table plusieurs projets de loi au nombre desquells on peut citer le code électoral. Ce qui provoque l’ire d’une bonne partie de l’opposition. Le FNDC a d’ailleurs annoncé la saisine de la CEDEAO pour dénoncer la violation du protocole additionnel de la bonne gouvernance de cette organisation sous-régionale.

Interrogé ce jeudi sur les modifications contenues dans le projet de loi relatif au code électoral notamment le fait que les chefs de quartiers et de districts vont être nommés par le ministre de l’administration, Bah Oury a banalisé cette iniative.

« L’absence de Constitution fait qu’aucun arrêté, aucun décret qui commence par vu la constitution de la République de Guinée ne peut être validé dans la décision de ces autorités. Pour le moment laissons les s’amuser mais tout cela ne fait que renforcer la comprehension et la prise de conscience par l’écrasante majorité de la population guinéenne qu’il faut changer de cap. Faire arrêter cette descente au enfer pour que la Guinée ne sombre pas totalement dans un environnement d’ingouvernabilité. »

MLB

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici