ACTUALITES

Manifestations de rue : ce rappel à l’ordre de Sékou Souapé Kourouma du RPG AEC à l’opposition guinéenne

L’opposition républicaine s’est engagée dans une démarche de contestation des résultats des élections communales du 04 février dernier. Des contestations qui se traduisent par l’organisation des journées villes mortes et des manifestations. Au parti présidentiel, les réactions commencent à tomber. Sékou Souape Kourouma membre du bureau politique national du RPG arc –en-ciel demande à Cellou Dalein Diallo et à ses pairs de se ressaisir.

Le lundi dernier, certains quartiers de la capitale ont connu des violences qui ont fait au moins un mort. Des violences qui font suite à la journée ville morte lancée par l’opposition républicaine pour dit-elle exiger la publication des vrais résultats issus des élections locales du 4 février dernier. Sékou Souapé Kourouma ne comprend pas l’attitude des opposants. Pour lui, Cellou Dalein et ses pairs s’inscrivent dans une logique de déstabilisation systématique du régime.

A lire aussi Guinée : voici les décisions prises par l’opposition réunie en plénière ce mercredi au QG de l’UFDG

«Moi j’ai été opposant depuis 87.Mais à notre temps, on a organisé des manifestations. Mais on n’a pas connu ce cycle systématique, intempestif de manifestations. Nulle part il n y a eu autant de manifestations qu’en Guinée. Quand on cherche le pouvoir il faut être très intelligent parce que l’arme que vous aiguisez aujourd’hui ça peut retourner contre vous .Si vous dévoyez l’Etat parce que vous cherchez le pouvoir vous allez hériter quoi si Dieu faisait que vous veniez au pouvoir. Il ne faut pas seulement chercher à déstabiliser de façon systématique »

Pour l’opposition républicaine la réalité des urnes n’a pas été dite. C’est pourquoi elle avait  appelé ces militants à observer une journée ville morte le lundi dernier mais le compagnon de lutte du Pr Alpha Condé rappelle un fait.

« En 93, il y a eu des élections, toutes les voix de Siguiri avaient été annulées  et Gomez croyant que les voix de Siguiri annulées donnaient gagnant le président Conté dès  le premier tour s’était trompé. La cour constitutionnelle quand elle a calculé, elle a vu même avec l’invalidation du vote de Siguiri, le président Alpha Condé allait au second tour avec Conté. Il a fallu que la cour constitutionnelle annule à son tour le vote de toute la ville de Kankan et personne n’est sorti au lendemain dans la rue. C’est ça la leçon politique ». C’est pour quoi Sékou souapé Kourouma a appelé les opposants à se ressaisir.

MLB

Cliquer pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Refletguinee.com est un site d’informations générales fondé par un groupe de journalistes.
Notre mission est d’informer les citoyens avec objectivité, clarté, sans prendre partie d’où notre slogan les « Les faits à l’état brut ».

Merci d'en tenir compte et surtout d'ajouter votre touche technique pour aider le site être le meilleur.

NOS CONTACTS

Email:refletguineeofficiel@gmail.com
Téléphones: (+224) 655 81 45 34
(+224) 662 84 16 23

© 2019 Refletguinee.com. Tous droits réservés.

En haut