Mamou: plusieurs opposants mis au arrêts ( Cellou Dalein)

4
546

Alors que le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) observe une trêve en raison de la pandémie du Covid-19, les arrestations se poursuivent dans ses rangs aussi bien à Conakry qu’à l’intérieur du pays. A Mamou par exemple, au moins huit opposants ont été mis aux arrêts cette semaine selon l’ UFDG dont le président dénonce ce qu’il qualifie de chasse à l’homme.

Selon le leader de l’Union des Forces Démocratisues de Guinée, les arrestations ont eu lieu à Kégnéko, préfecture de Mamou jeudi dernier. En plus de ces huit opposants, dix autres militants du FNDC dont trois femmes sont détenus à la prison civile de Mamou.

«La chasse à l’homme déclenchée par Alpha Condé contre les cadres du FNDC et de l’Opposition continue de plus belle malgré la pandémie et le carême. Jeudi dernier, 8 responsables de l’UFDG de Kégnéko ont été kidnappés et transportés à la prison civile de Mamou. Ils rejoignent une dizaine d’autres cadres de l’UFDG dont 3 femmes kidnappées à Timbo», fustige l’ancien premier ministre.

Pour l’opposant, le seul moyen de mettre un terme à cette dérive, c’est l’alternance. « Peuple de Guinée, ton calvaire ne finira qu’avec le départ de Alpha Condé. Mobilisons nous à cet effet», lance Cellou Dalein Diallo.

Dara Bah, refletguinee.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici