ACTUALITES

Insécurité : arrestation de trois présumés voleurs ce jeudi à Conakry

La BAC numéro 5 a réussi à mettre main sur trois personnes présentées comme des grands délinquants ce jeudi 1er mars 2018. L’opération a été ouverte à 2 heures du matin au kilomètre 36 et à Bailobaya. Tout n’est pas passé sans effusion de sang. L’un des délinquants qui tentait de riposter a reçu une balle dans les fesses. Mais pour l’instant on est beaucoup plus intéressé par les effets négatifs de ses actions que sa blessure qui est pourtant grave. 

Jusqu’ici Sékou CAMARA et Ibrahim Sory Touré opéraient tranquillement au kilomètre 36 avec des couteaux, des marteaux et une clé de roue. Leurs cibles sont les personnes qui rentrent tard ou qui ont quelque chose d’important. Ce jeudi, ils sont présentés au grand public après plusieurs années d’opération. « C’est l’un des plus grands voleurs au kilomètre 36, le nommé Sékou Camara » a affirmé le colonel Mamadou Soumah coordinateur des BAC.

Colonel Mamadou Soumah, coordonnateur des BAC

Les deux présumés voleurs n’ont pas expliqué à la BAC leur mode d’opération. Devant les caméras, ils ont clamé leur innocence, mais face à eux les éléments sont accablants. Les armes blanches retrouvées chez eux poussent à douter, les propos de l’un d’entre eux aussi ne sont pas clairs. « Toutes ces armes blanches ont été retrouvées chez moi, mais je ne sais pas comment elles se sont retrouvées là » explique Sékou camara, considéré comme l’un des plus délinquants au kilomètre 36.

 

Les trois présumés bandits arrêtés 

Au moment de la traque qui a duré quelques heures, l’un des quatre présumés délinquants a reçu une balle dans les fesses lors des échanges de tirs avec les éléments de la Brigade anti criminalité. Son état est grave, mais pour l’instant cela ne semble préoccuper personne. « Toute la matinée, je demande de l’eau à boire, ma tête me fait mal, mais personne ne m’écoute », a lancé Ibrahima Sory Touré trempé de sang.

Abdoul Barry, ici au milieu (photo) est pris à Bailobaya. Il n’est pas avec ces deux hommes présumés bandits. Il se dit conducteur de moto taxi à 2 heures du matin. « Je suis chauffeur. Voici mon permis, voici la carte grise de ma moto, je n’ai jamais volé. Vous comprenez ? », Interroge Abdoul Barry, qui est apparu un peu perturbé.

Sékou CAMARA alias Papis, Abdoul Barry et Ibrahima Sory Touré auront tout le temps de s’expliquer. Ils sont déférés  ce jeudi à la DPJ où ils seront entendus avant d’être transférés à la maison centrale.

MSB

Cliquer pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Refletguinee.com est un site d’informations générales fondé par un groupe de journalistes.
Notre mission est d’informer les citoyens avec objectivité, clarté, sans prendre partie d’où notre slogan les « Les faits à l’état brut ».

Merci d'en tenir compte et surtout d'ajouter votre touche technique pour aider le site être le meilleur.

NOS CONTACTS

Email:refletguineeofficiel@gmail.com
Téléphones: (+224) 655 81 45 34
(+224) 662 84 16 23

© 2019 Refletguinee.com. Tous droits réservés.

En haut