ACTUALITES

Hausse du prix du carburant : une ONG demande aux forces sociales de ne pas abdiquer

En faveur d’une conférence de presse tenue ce mardi 17 juillet à la maison commune des journalistes lors du lancement activités de célébration des 20 ans du Statut du Rome, la Coalition Guinéenne pour la Cour Pénale Internationale a donné son point de vue sur la crise sociale née  du dernier réajustement du prix des produits pétroliers. L’ONG estime que cette hausse contribue à appauvrir les travailleurs.

« Cette augmentation va entraîner automatiquement la flambée des prix des denrées alimentaires et le transport. Donc le travailleur fait face à des dépenses supplémentaires alors que son salaire n’augmente pas pour autant », a déclaré Elhadje Malal Diallo.

C’est pourquoi, il invite les forces sociales qui ont déclenché des actions de protestation contre la hausse du prix du carburant à ne pas abdiquer.
En ce qui concerne le gouvernement et le président de la République, il les invite à résoudre ce problème. « L’Etat doit non seulement assainir sa gestion mais aussi diminuer son train de vie. Le président de la République doit gérer cette crise et surtout en pensant à la population qui souffre ….»
Dara Bah
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 ⁄ 1 =


To Top