ACTUALITES

Guinée: pourquoi l’opposition veut reprendre les manifestations?

Cellou Dalein
Cellou Dalein Diallo, chef de file de l'opposition

L’Union des Forces Démocratiques de Guinée a tenu son assemblée hebdomadaire ce samedi 9 juin à son siège national. Une assemblée au cous de laquelle, le principal parti de l’opposition a menacé de reprendre les manifestations de rues juste après la fête au cas où les suffrages qui lui sont ‘’ volés’’ ne sont pas restitués. Cellou Dalein Diallo affirme qu’il n’y a aucun progrès dans la résolution du contentieux électoral. Il demande donc à  ses militants de rester mobilisés pour la lutte.

Entouré de ses militants et sympathisants, le président du principal parti de l’opposition guinéenne affirme qu’il ne compte en aucun cas renoncer à son droit. Il dit être prêt à aller jusqu’au bout. Cellou Dalein Diallo n’écarte pas l’option de la rue pour obtenir  satisfaction à ses revendications. Selon lui, il n’y a eu aucun progrès dans la résolution du contentieux électoral: « le président de la République avait demandé au comité de suivi de trouver une solution de rendre à qui de droit les suffrages qui ont été volés au niveau de CACV. Jusqu’à présent il n’y a aucun progrès sur ce dossier », a-t-il déploré.

Le premier ministre a souhaité que la trêve qu’observe l’opposition actuellement concernant les  manifestations continue. Cellou Dalein Diallo lui pense que quatre (4) problèmes sont en origines de la crise que vie la Guinée: « il y a le contentieux électoral, il y a CENI, il y a le fichier, il y a les indemnisations et les enquêtes pour identifier les auteurs de crimes commis lors de nos manifestations pacifiques ».

Poursuivant son allocution, il indique que la paix est facile à construire. Il suffit juste de respecter la loi et les accords politiques. «Vous avez l’argent du pays, vous avez les Force de Défenses. Vous inféodez la justice. Pourquoi donnez-vous votre parole et vous la violez » s’interroge t il.

Plus loin, il prévient que si les manifestations de rues doivent prendre fin il est nécessaire que Kassory Fofana trouve la solution au problème d’ici la fête de Ramadan. D’ailleurs l’opposition compte lui envoyer un courrier à partir du lundi 11 juin  pour faire le point complet de la situation.

Tidiane Diallo 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 − 12 =


To Top