ACTUALITES

Guinée: le torchon brûle entre l’opposition et la CENI

Les opposants face á la presse/refletguinee

Le climat de confiance aura été de courte durée entre la nouvelle équipe de la commission électorale nationale indépendante et les opposants. En conférence de presse ce mercredi á Conakry ces derniers ont fustigé une décision de l’institution électorale. Selon eux, la CENI aurait engagé une procédure de recrutement d’un cabinet d’audit du fichier électoral. A en croire les opposants, l’appel d’offres lancé par la Commission électorale nationale indépendante serait contraire au code des marchés publics guinéen. Ils avertissent qu’ils ne vont pas reconnaître l’opérateur qui sera sélectionné á l’issue de cette opération « opaque »

 » A notre fort étonnement, nous avons appris comme ça que la CENI était en train de lancer un appel d’offres en catimini pour recruter un cabinet d’audit pour le fichier électoral. Nous avons estimé que la CENI s’est entourée dans une opacité totale pour accéder aux déshydratas du gouvernement et ça c’est dans l’objectif de garder le dispositif acquis de la mouvance de la fraude électorale notamment les fictifs. Nous réfutons et nous ne reconnaîtrons pas l’opérateur qui sera choisi á l’issue de cette procédure tout á fait opaque qui viole systématique le code des marchés publics guinéen », a annoncé honorable Cellou Baldé de l’UFDG.

Les opposants posent comme condition á l’organisation de toute élection, l’assainissement du fichier électoral. Un fichier qui contient selon eux plus de 3 millions d’électeurs qui n’ont pas de données exactes, des milliers de doublons et des mineurs.

Pellel Bantangni, Refletguinee

Tel: 655814534

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

To Top