Gestion économique de la crise sanitaire : voici ce qu’en pense le jeune entrepreneur Amadou Oury Bah

0
474

Alors que la Guinée à l’instar d’autres pays du monde traverse une crise sanitaire liée au Covid-19, le gouvernement guinéen á travers son plan de riposte économique et social tente de minimiser ses effets sur la population. Pour Amadou Oury Bah dit Intello, jeune entrepreneur qui connaît bien le circuit économique du pays notamment son poumon économique qui est Madina, le gouvernement a gagné son pari.

Dans une interview qu’il nous a accordée, cet opérateur économique qui est par ailleurs secrétaire administratif du bureau national des jeunes du RPG Arc-en-ciel salue notamment la disponibilité des denrées de premières nécessités malgré la crise. Le salut revient dit-il au gouvernement qui a su anticiper les choses.

 » Dans la vente des denrées alimentaires, la priorité du gouvernement était de ne pas créer de rupture. Aujourd’hui on peut spéculer comme on veut mais si vous avez besoin de riz pouvez trouver de riz. Vous avez besoin de l’huille vous pouvez trouver de l’huile. Si vous voulez du poisson, vous pouvez en trouver aussi. Les denrées de premières nécessités sont disponibles. En période de crise marquée par un mini confinement, les importantions sont diminuées. Si les popultions n’ont pas accés aux denrées de premières necessités ça peut créer d’autres problémes. Et je pense que le gouvernement a reussi á mettre certaines facilités auprès des opérateurs économiques et qui sont très satisfaits de la gestion. De la douane jusqu’au niveau des impôts je pense qu’il y’a des flexibiltés sur quoi il faut féliciter le gouvernement », soutient Amadou Oury Bah.

Cependant il reconnaît que tout n’est pas rose. D’où son appel au gouverment de poursuivre ses efforts. «Maintenat il faut continuer les efforts pour sortir de cette pandémie au plus vite. Parceque plus la maladie dure dans notre pays, plus les difficultés économiques et sociales deviennent de plus en plus incontrôlables».

MLB, refletguinee

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici