ACTUALITES

Fria: malgré l’intervention des forces de l’ordre, la ville est paralysée depuis trois jours

Des femmes de Fria hostiles à madame le préfet campaient depuis lundi dernier dans la cour de la préfecture. Elles exigent le départ de Gnalen Condé contre laquelle elles ont de nombreux reproches. Des agents de maintien d’ordre venus de Conakry pour épauler l’équipe qui était sur place ont fait usage de gaz lacrymogène dans la soirée de ce mardi 14 mai pour les disperser.

Une intervention très mal perçue par les jeunes qui ont aussitôt réagi pour soutenir les femmes qui ont été violentées par les forces de l’ordre.

A l’aide des cailloux, tronc d’arbres etc. ils ont barricadé la route la nuit dernière tout comme dans la journée de ce mercredi.

Ensuite il y’a eu des échanges de tirs de gaz lacrymogène contre des cailloux entre jeunes manifestants et forces de l’ordre qui tentent de ramener le calme dans la ville.

Aux dernières nouvelles, au moins trois véhicules ont été incendiés et quelques blessés sont aussi enregistrés.

Des manifestants auraient également attaqué la prison civile en cassant les cadenas ce qui aurait permis à plusieurs détenus de s’évader.

Refletguinee.com

Tel: 00224-655-814-534

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

To Top