ACTUALITES

Crise sociale  en Guinée : Et si finalement la solution venait de Me Alfred Mathos?

Les acteurs politiques s’expriment sur  la  crise sociale que notre pays  traverse depuis deux semaines, une crise sociale née de l’augmentation du prix du carburant à la pompe. C’est le cas du président de l’Union Pour le Progrès de la Guinée (UPG). Contrairement à plusieurs autres leaders politiques qui se sont contentés de critiquer la décision du gouvernement sans proposer la moindre solution, Me Alfred Mathos lui fait une proposition concrète de sortie de crise.

« Je demande au gouvernement de surseoir, de suspendre cette mesure. Surseoir ne veut pas dire  ne pas le faire mais pour que les citoyens soient bien informés. Cette augmentation, les gens doivent savoir où ça va. Dans la structure des prix,  si nous augmentons il faudrait que cette subvention qui est le manque à gagner qui devient maintenant  un gain, puisse servir à améliorer les conditions de vie des populations. »

Pour l’heure, syndicat et gouvernement n’arrivent pas à s’entendre. Le fil du dialogue est totalement rompu.

Alpha Baldé

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 + 21 =


To Top