ACTUALITES

Conakry : voici une autre technique utilisée par les prédateurs sexuels

S’il y a un sujet qui revient souvent dans les médias en Guinée c’est bien sûr le viol. Mais un fait nouveau vient de se greffer au phénomène connu auparavant. C’est le viol suivi de chantage dont un homme se faisant appelé « imam» présenté par les services de colonel Thiegbro ce lundi semble être expert.

La technique consiste à draguer des femmes le plus souvent via les réseaux sociaux par tous moyens, au moment des relations intimes prendre des photos et vidéos de la partenaire nue. Ensuite utilisé cela comme arme contre la femme en menaçant de publier les images sur les réseaux sociaux si la femme ne se plie pas aux demandes du détenteur des vidéos et ou photos.

Cet homme qui est tombé dans les filets des services spéciaux aux appetis incommensurable a tenté d’extorquer six millions à l’une de ses victimes après l’avoir obligée de coucher avec lui. Selon la victime, c’est les réseaux où elle fait la promotion de sa marchandise que l’homme pris son numéro et s’est fait passé pour un intermédiaire pour finalement avoir la femme.

« Pour faire le chantage à ses victimes. Il leur envoie ces images pour demander de l’argent. Le cas pour lequel il a été interpellé, il a demandé 6 millions à sa victime avec laquelle il a eu des relations sexuelles», explique le commissaire principal chargé de la communication au secrétariat général de la présidence chargé de la lutte contre la drogue et le crime organisé.

Mohamed Camara précise que le grappin a été mis sur Alhassane Sanoh, présumé violeur» grâce à la contribution de sa dernière victime qui l’a tendu en piège en se rendant avec des agents.

Il sera présenté devant un juge devant lequel, sera retenu contre lui des accusations de viols et détention d’images pornographiques prises sans consentement. Des faits prévus et punis par les lois du pays.

Abdoulaye Kourouma

Refletguinee.com est un site d’informations générales fondé par un groupe de journalistes.
Notre mission est d’informer les citoyens avec objectivité, clarté, sans prendre partie d’où notre slogan les « Les faits à l’état brut ».

Merci d'en tenir compte et surtout d'ajouter votre touche technique pour aider le site être le meilleur.

© 2019 Refletguinee.com. Tous droits réservés.

En haut