ACTUALITES

C’est le vent qui a envoyé le gaz lacrymogène au cimetière affirme Général Baffoé

Alors que la police est pointée du doigt dans les violences qui ont fait plusieurs victimes lors de la marche funèbre organisée lundi par le Front National pour la Défense de la Constitution, l’institution rejette toute les accusations portées à son encontre.  

Invité chez nos confrères de la radio Espace ce matin, le directeur général de la police a indiqué qu’il n’ y a eu aucune victime à Bambéto théâtre d’affrontement entre les forces de l’ordre et les militants du FNDC qui accompagnent les 11 victimes dans leurs dernière demeure. Le général Baffoé soutient que les forces de l’ordre y étaient pour sécuriser les PA de Bambéto.

Il reconnait tout de même l’usage de gaz lacrymogène que le vent a orienté vers le cimetière de Bamabéto où l’inhumation des corps était en cours. « Il y a certainement eu l’utilisation abusive de gaz lacrymogène. Les PA ont été brûlés mais il n’y pas a eu de morts à Bambéto. C’est à Koloma 1 et à Wanindara qu’on a enregistré de cas de décès.  Je suis désolé si les gens qui étaient au cimetière ont pris du gaz parce qu’ils étaient obligés de faire vite et partir. Mais je voudrais vous dire que la direction du gaz tiré est conditionnée par la direction du vent… »

Cliquer pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Refletguinee.com est un site d’informations générales fondé par un groupe de journalistes.
Notre mission est d’informer les citoyens avec objectivité, clarté, sans prendre partie d’où notre slogan les « Les faits à l’état brut ».

Merci d'en tenir compte et surtout d'ajouter votre touche technique pour aider le site être le meilleur.

NOS CONTACTS

Email:refletguineeofficiel@gmail.com
Téléphones: (+224) 655 81 45 34
(+224) 662 84 16 23

© 2019 Refletguinee.com. Tous droits réservés.

En haut