ACTUALITES

Assassinats des manifestants : l’UFDG demande la mise en place d’une commission d’enquête internationale

Dans une déclaration rendue publique ce dimanche le principal parti d’opposition en Guinée a demandé la mise en place d’une commission d’enquête internationale ce, pour mettre la lumière sur les assassinats enregistrés lors des manifestations politiques.

Aujourd’hui, l’UFDG dénombre 94 victimes depuis 2011 toutes tuées lors des marches qu’elle a organisées.« Face à l’inertie et à l’amnésie totales du pouvoir actuel devant la persistance des assassinats qui visent à chaque manifestions ses militants, l’UFDG appelle à la mise en place d’une commission internationale pour enquêter sur les quatre-vingt-quatorze assassinats commis lors des marches pacifiques qui ont lieu depuis 2011 en vue de démasquer les commanditaires de ces massacres  et d’y mettre fin » peut-on lire dans cette déclaration.

Si cette demande ne venait pas à aboutir, voici ce que l’UFDG envisage de faire.

« En tout état de cause, l’UFDG encouragera les parents des victimes à saisir la Cour de Justice de la CEDEAO et d’autres juridictions régionales et internationales afin d’y engager la responsabilité de l’Etat guinéen et le contraindre à assumer ses engagements nationaux et internationaux».

L. Barry

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 ⁄ 9 =


To Top