SOCIETE

Assainissement de la ville de Conakry: une journée casse-tête pour les citoyens

Un barrage érigé par les forces de l'ordre/Refletguinee
Le dernier samedi de chaque mois est choisi par les autorités pour disent-elles assainir Conakry. Ce samedi 29 étant donc le dernier du mois de décembre, la circulation est interdite jusqu’à 11 h, le temps d’assainir les différents quartiers de la capitale. Mais cette interdiction de circuler pendant le temps d’assainissement n’est pas sans conséquences sur les activités des citoyens. Ils ne peuvent pas se déplacer car toutes les artères sont bloquées par les forces de l’ordre.
Certains d’entre eux ne cachent pas leurs mécontentement face à cette décision du gouvernement alors que selon eux, aucun résultat n’est visible sur le terrain. « on n’en a marre de cette situation », lance un citoyen visiblement choqué rencontré á Bambéto alors qu’il marchait.
 « Ils ont barré la route alors que nous ne voyons rien comme résultat », soupire un autre étudiant  rencontré à kipé qui se rendait à l’Université Koffi Anann pour recevoir son diplôme.
Les forces de l’ordre laissent passer les militaires même si ces derniers n’ont aucun ordre de mission contrairement aux citoyens ordinaires quel que soit l’argument placé a constaté un reporter de Refletguinee.com.
 Pellel Bantagni
Cliquer pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

Refletguinee.com est un site d’informations générales fondé par un groupe de journalistes.
Notre mission est d’informer les citoyens avec objectivité, clarté, sans prendre partie d’où notre slogan les « Les faits à l’état brut ».

Merci d'en tenir compte et surtout d'ajouter votre touche technique pour aider le site être le meilleur.

NOS CONTACTS

Email:refletguineeofficiel@gmail.com
Téléphones: (+224) 655 81 45 34
(+224) 662 84 16 23

© 2019 Refletguinee.com. Tous droits réservés.

En haut