ACTUALITES

Accord électoral entre le RPG et l’UFR : un conseiller du président Condé s’exprime

Le lundi dernier le RPG Arc-en-ciel et l’UFR de Sidya Touré ont scellé un accord électoral. Selon les termes de cet accord, les 7 conseillers communaux de l’Union des Forces Républicaines  à Matoto vont soutenir le candidat du parti au pouvoir pour être maire de cette commune. A Matam, c’est le parti  au pouvoir qui va  désister  en faveur de la formation politique de l’ancien premier ministre Sidya Touré. Ça  sera la même chose pour la commune urbaine de Boké et certaines communes rurales de la Basse Guinée. Pour Souleymane Keita, membre de la cellule de communication et Conseiller de mission du chef de l’Etat.

« Il y’a une alliance stratégique  entre le RPG Arc-en-ciel et l’UFR au lendemain de la réélection du président Alpha Condé en 2015. Cette alliance consiste pour les deux partis  de s’épauler afin de gouverner ensemble.  L’UFR est un grand parti dont on a besoin pour faire aboutir la vision du président de la République qui consiste à gérer  la Guinée de façon intégrée ».

D’aucuns estiment que la récente rencontre  entre  le président Alpha Condé et le président de l’UFR a favorisé la signature de cette alliance. Le conseiller de mission du président de la République a tenu là ever l’équivoque.

« Pour ce qui concerne les alliances politiques, ce n’est pas au président de la République de sceller une alliance entre le RPG et l’UFR. Cette tâche est dévolue à la direction nationale du parti. Le président peut se rendre chez monsieur Sidya Touré pour d’autres raisons. Mais je suis convaincu que pour ce qui concerne l’alliance qu’on a avec l’UFR c’est une tâche qui est accomplie par le bureau politique national du parti. »

Cette alliance signée entre le RPG et l’UFR risque de faire mal à l’UFDG.

Alpha Baldé

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 ⁄ 7 =


To Top