ACTUALITES

Accord du 10 janvier : Aboubacar Soumah hausse le ton

Le secrétaire général du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée ( SLECG) n’est pas satisfait du niveau d’application des différents points de l’accord du janvier. Aboubacar qui n’exclu pas l’idée d’une nouvelle grève l’a fait savoir ce mardi dans un entretien avec votre quotidien électronique, Refletguinee.com.

Joint au téléphone ce 14 mai par notre rédaction, le secrétaire général du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (Slecg), a exigé du gouvernement l’application de tous les points de l’accord du 10 janvier dernier d’ici le 30 juin. Parmi les points qui souffrent d’inapplication, figurent le dégel de salaire, la mise en place du comité de suivi. Mais aussi le virement de salaire pour les nouveaux fonctionnaires, le déblocage de prêts bancaires, la prise en charge des enseignants admis au deuxième certificat. « Cela veut dire que le gouvernement n’a pas volonté à poursuivre l’application de l’accord », a dénoncé Aboubacar Soumah. Si le gouvernement ne met pas en œuvre l’accord du 10 janvier dernier d’ici le 30 juin, le Slecg, « à partir de ce moment, nous avons les moyens légaux à notre disposition. Nous pourrons faire en sorte que nos revendications soient satisfaites, et c’est la base qui va en décider », indique camarade Aboubacar Soumah.

Dara Bah,Refletguinee.com

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

To Top